• An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow

Organisez votre tournoi

Sur Royal-Flushes.com, après vous êtes informés sur vos droits, vous pouvez participer à un tournoi de poker (NEW ! un Pokerstars Home Games) près de chez vous ou encore organiser votre propre tournoi de poker (NEW ! un Pokerstars Home Games) chez vous ou ailleurs. Avec des amis ou grâce à notre communauté de joueurs, précisez le lieu, la date, l'heure et dealez pour des soirées poker entre amis... ou entre spécialistes !

Sondage de la semaine

A quelle limite jouez-vous ?
 

Offre R-Flushes.com

Le Floating Bet

Imprimer Envoyer
(4 votes, average 4.50 out of 5)
Écrit par TheCrazyPing   
Mercredi 31 Mars 2010 22:48

Le floating Bet est un mouvement en deux temps qui peut être utilisé pour contrer le continuation bet. Son principe est simple, il consiste à suivre la mise au flop de l'adversaire pour avoir à la turn une information à moindre coût et éventuellement s'emparer du pot. Cependant, il faut bien comprendre que le floating est très difficile à réaliser hors position dans la mesure où vous ne bénéficiez pas de l'information à la turn, vous êtes contraint à miser into the raiser de manière à ne pas laisser l'initiative du coup à votre adversaire et à ne pas lui donner de carte gratuite. Nous allons détailler un exemple de floating bet lors d'une partie de cash game sur une table short handed de six joueurs avec des blinds à 0,50/1$ :

Je suis au bouton avec J 9 de coeur, une main à fort potentiel et le joueur à ma droite (cut off) que je juge assez serré et agressif relance à 4$. Je décide de suivre pour aller au flop, les deux blinders se couchent, faisant monter le pot à 4 + 4 + 1 + 0,50 = 9,50$.

Le flop vient : 2 8 10 rainbow. Le joueur avant moi mise 7$. Je sais que le flop va rarement l'intéresser (un flop contenant un as ou un roi aurait été beaucoup plus dangereux), il peut tout de même avoir une overpaire ou avoir floppé un set (moins probable car il aurait certainement checké pour slowplayer son brelan sur un board aussi inoffensif). A ce moment, je pense très fortement qu'il effectue un continuation bet standard et donc je suit pour collecter une information supplémentaire à la turn. J'aurai pu relancer d'emblée pour savoir où me situer mais cela m'aurait coûté plus cher ; de plus, un 9 peut tomber à la turn, les miracles sont plus fréquents qu'on ne croit au poker. Si l'on se place de son point de vue maintenant, il peut penser que je m'embusque avec un brelan ou deux paires, ce qui va rendre sa décision à la turn beaucoup plus complexe.

La turn vient : un 5. C'est une brique. Mon adversaire hésite et finit par checker. Ca y est ! J'ai eu l'information que j'attendais, son check me conforte dans ma première impression : il n'a rien. Je relance 17$ dans un pot de 23,50$ et mon adversaire se couche rapidement. Mon floating bet m'a donc permis de m'octroyer un pot de plus de 20$ sans que je possède le moindre jeu.

Tout comme le continuation bet, faites toutefois attention à ne pas abuser du floating bet. Au poker, il est important de savoir changer son style de jeu afin de se prémunir des lectures adverses. De même, il n'est pas bête d'effectuer un floating bet avec un monstre en main, cela peut totalement désorienter votre adversaire.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir