Le Continuation Bet

Imprimer
(1 vote, average 5.00 out of 5)
Écrit par TheCrazyPing   
Mercredi 31 Mars 2010 18:03

Le continuation bet est un coup primordial au poker. En fait, cette mise vous permet de conserver l'initiative du coup après le flop, que vous ayez connecté ou non. Il faut garder à l'esprit qu'au poker l'agressivité est toujours payante sur le long terme. Ce coup permet de garder une certaine pression sur votre opposant, se sentant constamment agressé, il peut alors manquer de discernement et commettre une erreur. Le mieux pour expliquer ce qu'est le continuation bet et le comprendre est d'en voir un exemple :

Imaginons que vous êtes en train de jouer sur une table de cash game de 6 joueurs à 0,25/0,50$. Vous êtes en position cut off et vous possédez AQ, une relance semble donc légitime puisque personne n'a bougé avant vous et c'est ce que vous faites, vous relancez à 1,75$. Le joueur au bouton se couche ainsi que la small blind mais la big blind rajoute 1,25$ pour voir le flop.  Le flop vient K 3 5 rainbow pour un pot de 1,75 + 1,75 + 0,25 = 3,75$. Votre adversaire check en premier et c'est là que vous décidez d'effectuer un continuation bet : vous misez alors pour 2,85$ (environ 3/4 du pot). Ce bet peut vouloir dire que vous avez en main un roi ou encore une paire servie. Deux fois sur trois votre adversaire va manquer le flop et se couchera sans opposer de résistance. 

Le fait de garder l'initiative va vous permettre de remporter un grand nombre de petits pots sans réelle prise de risque et parfois même avec une main moins forte. Pour que cette technique soit le plus efficace possible, il est évidemment nécessaire d'effectuer un continuation bet lorsque vous rencontrez votre flop également. De cette manière, votre jeu sera beaucoup plus difficile à lire et les erreurs de lecture de vos adversaires plus fréquentes.

Attention cependant au revers de la médaille ! Un adversaire en premier de parole dans un coup peut très bien anticiper un continuation bet de votre part et décider d'effectuer un check-raise. C'est là que commence réellement le coup pour vous et il vous faudra déterminer s'il est plus prudent de se coucher (soit parce que vous n'avez rien touché soit parce que vous voyez votre adversaire sur un monstre) ou si vous restez dans cette main (soit parce que vous voyez votre adversaire en plein resteal ou soit parce que c'est vous qui avez floppé un monstre).

Il est à noter tout de même qu'effectuer un continuation bet est plus efficace lorsqu'on a la position sur son adversaire, d'où l'importance de relancer avec la position pré-flop. Bien entendu il fonctionnera aussi hors position mais la prise de risque sera plus grande puisque vous posséderez moins d'information sur la main de votre adversaire. Attention aussi au nombre de joueurs présents dans le coup avec vous !! Il devient très dangereux, voire même suicidaire, d'avoir recours au continuation bet en bluff avec plus de deux adversaires.

Finalement, même s'il ne doit pas être utilisé systématiquement (environ 3 fois sur 4 semble être un bon ratio) et en tenant compte des autres joueurs (il est inefficace face à une calling-station), le continuation bet reste une arme pour remporter de petits pots et obtenir des informations sur vos adversaires.